soins dentaires – Rayons X

Lorsque les rayons X traversent la bouche au cours d’une radiographie dentaire, une plus grande quantité de ces rayons est absorbée par les régions plus denses (dont les dents et les os) que par les tissus mous (dont les joues et les gencives), avant d’atteindre le film radiographique ou le capteur de rayons X (dans le cas d’une radiographie numérique). Ce processus crée une image sur le radiogramme. Les dents paraissent plus pâles, car une moins grande quantité de rayons X les pénètre avant d’atteindre le film radiographique. Les caries et la perte osseuse qui résulte d’une maladie des gencives forment les parties les plus foncées du radiogramme, en raison d’une plus grande pénétration des rayons X. L’interprétation du radiogramme permet au dentiste de détecter les anomalies cachées avec précision et en toute sécurité.

La fréquence des radiographies dentaires dépend des besoins individuels du patient en matière de santé. Il importe de souligner que tous les patients sont différents. Par conséquent, le calendrier des radiographies devrait s’adapter individuellement à chacun d’eux. Avant de prendre une décision concernant la radiographie de vos dents, votre dentiste examinera vos antécédents médicaux et dentaires.

L’établissement du calendrier des radiographies lors des visites de rappel varie en fonction de l’âge, du risque de maladie, ainsi que des signes et des symptômes de troubles dentaires. Il peut s’avérer nécessaire de produire des films radiographiques plus récents pour détecter de nouvelles caries, déterminer l’évolution d’une maladie des gencives, ou évaluer la croissance et le développement de la dentition. Il se peut également que les enfants doivent subir plus fréquemment des radiographies que les adultes. En effet, le développement de leurs dents et de leurs mâchoires n’est pas terminé. En outre, il est plus probable que leurs dents soient affectées par la carie que celles des adultes.