Grincement des dents (bruxisme)

Le grincement des dents, également appelé bruxisme, est souvent considéré comme une habitude inoffensive, quoiqu’ennuyante. Certaines personnes finissent par souffrir de bruxisme en raison d’une incapacité de composer avec le stress ou l’anxiété.

Cependant, le grincement des dents peut littéralement transformer la relation intermaxillaire et, pire encore, endommager sérieusement les dents et les mâchoires après une longue période.

Le grincement des dents peut causer l’abrasion de la surface de mastication des dents. Cette usure anormale entraîne le vieillissement prématuré et la perte des dents. Elle les expose à des troubles comme l’hypersensibilité (résultant de la formation de minuscules fissures, qui exposent la dentine). De plus, le bruxisme peut occasionner des douleurs chroniques aux mâchoires et au visage, ainsi que des maux de tête.

Si personne ne vous a informé que vous grincez des dents, voici quelques indices révélant que vous pourriez souffrir de bruxisme :

  • Vous avez souvent mal aux mâchoires, ou vous entendez des claquements lorsque vous ouvrez et fermez la bouche.
  • Vos dents paraissent anormalement courtes ou usées.
  • Vous remarquez que votre langue porte de traces d’empreintes minuscules.

Le bruxisme est traitable à un certain degré. Le port d’un appareil spécial pendant le sommeil constitue l’un de ses traitements courants. Des méthodes moins intrusives, mais tout aussi efficaces font appel à la rétroaction biologique et à la modification du comportement, dont des exercices de la langue ainsi qu’un apprentissage de l’alignement adéquat de la langue, des dents et des lèvres.