Médicaments et santé buccale

Taches de tétracycline
En Amérique du Nord, les enfants ayant été exposés à un antibiotique appelé tétracycline au cours des années 1960 et 1970 ont souffert de troubles dentaires à différents degrés, dont la décoloration des dents. Le médicament produit cet effet négatif lorsqu’on l’administre aux patients âgés de moins de huit ans ou aux femmes enceintes. Maintenant, les dentistes et les médecins s’abstiennent de le donner à ces deux groupes.

Syndrome de sécheresse buccale (xérostomie)

La sécheresse de la cavité buccale peut résulter de nombreux facteurs. Des médicaments peuvent influer sur la sécrétion de salive, qui provient des glandes salivaires. La production insuffisante de salive entraîne une grande sécheresse buccale. Cet environnement sec déséquilibre le compte normal de bactéries présentes dans la bouche et peut occasionner une surcroissance de microorganismes, qui augmente ainsi les caries dentaires et les infections des tissus mous de la bouche. Sans salive, l’organisme perd l’une de ses défenses naturelles qui nettoient la bouche des bactéries nuisibles causant la carie.

Parmi les causes fréquentes de sécheresse buccale, citons certains médicaments d’ordonnance (antidépresseurs, antihistaminiques et analgésiques, p. ex.), les troubles anxieux, certains traitements anticancéreux prévoyant l’irradiation de la tête et du cou, la chimiothérapie, le syndrome de Sjögren, le VIH-sida, le diabète, la maladie de Parkinson, certains aliments, ainsi que le tabac.